Installation

L’installation de Galette est un processus web (une fois les étapes de préparation effectuées). Rendez-vous sur http://localhost/galette. Le processus de mise à jour est documenté séparément.

Vous devriez vous baser sur la dernière release stable, mais il est aussi possible (si vous savez ce que vous faites, cela peut s’avérer plus complexe pour les non développeurs !) de récupérer le code source

Vérifications

Vérifiez les points suivants pour que Galette tourne sans problèmes :

  • votre version de PHP est suffisamment récente,
  • le fuseau horaire PHP est défini (requis depuis PHP 5.3),
  • toutes les extensions requises sont installées et actives,
  • certains dossiers demandent un accès en écriture.

Si une des extensions requises est manquante ou si le fuseau horaire n’est pas défini, veuillez contacter votre administrateur. Galette ne requiert aucune extension « exotique ».

La toute première étape de l’installation vérifiera ces points, et vous informera des éventuels problèmes.

../_images/1_checks.png

Si toutes les étapes de préparation ont été suivies correctement, les droits devraient être bons, veuillez vous référer à la section relative aux droits des fichiers et rafraichissez la page dans votre navigateur.

Type d’installation

L’cran suivant vous demande le type d’installation. Vous choisirez entre « Nouvelle installation » et « Mise à jour ». Plusieurs des étapes qui vont suivre seront spécifiques aux choix effectué ici.

../_images/2_type_install.png

Base de données

Tout d’abord, assurez vous que la base existe, et préparez toutes les informations nécessaires :

  • nom de l’hôte
  • nom d’utilisateur de la base de données
  • mot de la passe de l’utilisateur de la base de données
  • nom de la base de données
  • type de base de données (MariaDB/MySQL ou PostgreSQL)

Créer la base de données

Note

N’utilisez jamais l’utilisateur root !

Pour des raisons de sécurité, il est fortement conseillé d’utiliser un utilisateur spécifique à la base de données de Galette, et de ne lui donner que les droits requis sur la base de données de Galette.

Par exemple, nous utiliserons une base de données nommée mygalette avec un utilisateur mygaletteuser ayant pour mot de passe mypass.

  • MariaDB

    $ mysql -u root -p
    mysql> CREATE DATABASE mygalette;
    mysql> GRANT ALL ON magalette.* to
        ->'mygaletteuser'@'localhost' IDENTIFIED BY 'mypass';
    
  • PostgreSQL

    $ su -
    # su - postgres
    $ createuser -P mygaletteuser
    $ createdb -O mygaletteuser mygalette
    

Ces commandes peuvent varier, reportez-vous aux documentation MariaDB ou PostgreSQL, ou utilisez un outil graphique :

Paramètres de base de données

Sur cet écran, choisissez le type de base de données, entrez un nom d’hôte, un utilisateur et un mot de passe. Le préfixe des tables est utile si votre base de données n’est pas dédiée à Galette, les propositions par défaut devraient convenir, mais vous pouvez les changer.

../_images/3_bdd.png

Cette étape est identique à l’installation et à la mise à jour. Si un fichier de configuration existe, Galette va y récupérer les informations pour pré-remplir le formulaire (sauf pour le mot de passe). Lors d’une mise à jour, assurez-vous bien que le préfixe correspond bien à celui qui existe.

Vérifications

L’écran suivant essaiera de se connecter à la base de données avec les éléments founis, et vérifiera ensuite que les droits d’accès sont corrects (l’utilisateur peut ajouter/supprimer/modifier de tables et peut ajouter/supprimer/modifier des lignes).

../_images/4_bdd_rights.png

S’il y a une erreur de connexion, retournez à la page précédente, corrigez votre configuration, et essayez de nouveau. Si vous voyez des problèmes de droits, corrigez les sur votre serveur et utilisez le bouton « Rafraichir ».

Création des tables

Note

Ces instructions ne sont valables que pour une nouvelle installation Lors d’une mise à jour, la base de données existe déjà.

Si une connexion à la base de données à pu être établie, et que tout est correct, le système d’installation va maintenant créer les tables et insérer les valeurs par défaut. Vous pouvez voir les tables créées depuis n’importe quel outil graphique ou en ligne de commande :

  • MariaDB :

    mysql> use mygalette;
    mysql> show tables;
    
  • PostgreSQL :

    postgres=# \c mygalette
    postgres=# \dt
    
../_images/5_tables_creation.png

Paramètres administrateur

Note

Cet écran est affiché à l’installation uniquement. Lors d’une mise à jour, le super administrateur existe déjà.

L’écran suivant vous demandera les information de l’utilisateur super administrateur de Galette. À l’utilisation, vous pouvez définir certains adhérents de Galette comme administrateurs, mais celui créé à l’installation n’est pas un membre, ne peut être supprimé, et possède des droits que n’ont aucun des autres.

../_images/6_admin.png

Initialiser

La dernière étape écrit le fichier de configuration au besoin, et initialise des valeurs par défaut dans votre base, par exemple :

  • ajout des préférences par défaut de Galette
  • ajout des types de contributions et des status pa défaut,
  • configuration des champs et permissions,
  • textes pour les courriels administratifs,
  • statuts des adhérents par défaut,
  • modèles PDF par défaut

Lors d’une mise à jour, seules les préférences manquantes et les nouvelles données seront prises en charge.

Fin de l’installation

L’installation est terminée, félicitations !

Avertissement

Pour des raisons de sécurité, nous vous conseillons fortement de supprimer le dossier install s’il est exposé sur le web, ou d’en restreindre l’accès dans votre configuration web.

../_images/8_the_end.png

Vous pouvez maintenant vous connecter à Galette, en utilisant les identifiants super administrateur renseignés à l’installation. Rendez-vous maintenant au manuel de l’utilisateur de Galette.

../_images/9_login.png

Bonne Galette !